Rechercher
  • Radionysos

Le chant de gorge inuit et la nécessité de conserver une tradition ancestrale


Portrait de six femmes inuites de la tribu Ivalik, Fullerton Harbour, baie d’Hudson (1904/1905 - Photo: Geraldine Moodie)

Radionysos souhaite rendre hommage aux arts autochtones et vous faire découvrir les chants de gorge des peuples inuits, parfois méconnus en dehors du Canada. Le chant de gorge inuit, appelé katajjaq en inuktitut, pratiqué traditionnellement par des femmes, se révèle être un jeu musical très technique. Des sons de la nature sont imités de manière répétitive par deux femmes se tenant par les bras et se regardant face à face, jusqu’à ce que l’une d’entre elles se mette à rire, ou doive reprendre son souffle. La performance vocale s’arrête à ce moment et souvent une autre commence sur un autre thème.


Ce jeu vocal ancestral et plutôt compétitif fait toutefois transparaître une grande complicité entre deux femmes, parfois mère et fille. La notion de transmission est très importante dans le chant inuit et l’on remarque fréquemment un écart d’âge entre les deux joueuses.

Un autre élément notable est la difficulté d’exécution, il s’agit d’un chant diphonique (deux notes de fréquences différentes à la fois) très technique et requérant des années de pratique pour en atteindre une maîtrise totale.

Le jeu de gorge inuit est encore pratiqué aujourd’hui dans plusieurs communautés d’Amérique du Nord et marque toute la puissance et la singularité de cette culture autochtone.

Deux chanteuses de gorge inuites (1999 - Photo: Ansgar Walk)

Cette courte présentation du chant de gorge inuit s’inscrit dans le contexte de la journée du 30 septembre 2021, date de la toute première "Journée nationale de la vérité et de la réconciliation" au Canada, qui souligne un effort de la part du gouvernement canadien pour reconnaître les torts causés aux Premières Nations par le passé. Cette journée rend tout particulièrement hommage aux victimes des pensionnats dans lesquels de jeunes enfants autochtones ont vécu d’importantes violences physiques et/ou psychologiques.

Radionysos s’engage pour la conservation des musiques traditionnelles du monde entier et souhaite soutenir toutes les personnes investies dans des démarches de préservation. A ce sujet, n’hésitez pas à nous soumettre vos suggestions de musiques du monde méconnues puisqu’un autre projet sur ce thème est en cours de préparation.

En savoir plus Ecoutez, likez, partagez !

- Val

51 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Cybercarnet